jeudi 13 février 2014

Robe Parfum du Ciel

En juillet 2013, j'ai été invité au (re) mariage de mon père. Comme je devais être témoin et qu'il s'agissait d'une occasion très spéciale pour moi, j'ai voulu réaliser ma robe pour marquer l'évènement. J'avais craqué sur le modèle de la Robe de marié Parfum du Ciel, disponible en carnet couture.

 
Disponible sur le site de l'éditeur : Créapassion.
  

Ce petit carnet est vraiment bien fichu, et la robe est étonnament facile à réaliser. Bon, j'ai évidement cousu/décousu de nombreuses fois, et j'ai crisé sur la fermeture éclair invisible, MAIS je suis malgré tout fière de moi.




Ce que j'ai défié (et vaincu) dans ce projet couture :
- La fermeture éclaire invisible
- La doublure
- Le biais
 
Ce que j'ai défié (et qui m'a vaincu) dans ce projet couture :
-L'asymétrie de la robe (je ne sais pas où je me suis planté, mais j'ai du raccourcir et faire un bord droit)
 
 
Et comme je suis quelqu'un d'ultra prévoyant et organisé, j'ai commencé ma robe... moins d'une semaine avant le mariage, et j'ai du la terminer dans le train, à quelques heures du mariage.
No comment.


La veille :
  
Un petit lavage à la main vite fait, la nuit précédant le départ. Il devait être 1h du matin et il me restait encore mes bagages à faire.
 
Portée, le jour du mariage :




 
Nous sortions de la mairie où il faisait, au bas mot, 40°C, du coup mon repassage moins d'une heure avant n'a servit A RIEN. *Groumph*
Vous remarquerez les petites fleurs en liberty qui sont apparu entre la veille et le lendemain (heureusement que nous avions 7h de train !)

Ça mériterait quand même de meilleurs photos !

  
En détail :
 
Il s'agit donc de la version robe, légèrement modifiée :
- le bas est droit (parce que j'ai coupé mon tissu comme une sauvage et je me suis gouré)
- les bretelles sont droites et pas en tour de cou (parce que je n'aime pas ça, et que ça oblige de ne pas mettre de soutien-gorge et ça, je peux pas).
 
Le milieu et le dos est en coton blanc (que j'ai doublé car trop transparent), le côté gauche est en liberty Eloïse rose, le côté droit est un lin vert déniché chez Toto.
Les fleurs sont réalisées avec les mêmes tissus.
 
Et maintenant...
 
Je reprendrai surement la robe en cours d'année car la fermeture éclaire n'est pas belle (trop basse) ; je raccourcirai volontiers la robe également (légèrement au dessus du genou me semblerait pas mal, je trouve que j'ai l'air encore plus petite que je ne le suis). Et je referai peut-être quelques coutures car certaines sont réalisées à la va-vite et il ne faut pas y regarder de trop près.
 
A part ça, cette robe est super, c'est un plaisir à coudre, les couleurs que j'ai choisi me plaisent beaucoup, et je crois que c'est mon premier projet couture que je considère comme vraiment réussi.
Rendez-vous sur Hellocoton !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire