lundi 30 juin 2014

Mode Indienne



Mode Indienne / Annabel Benilan




Type : livre de couture inspiré par les vêtements indiens.

L’auteure : Annabel Benilan, styliste, auteur et illustratrice, diplômée de l'école Dupérré. Après avoir créé sa marque de prêt à porter pour femmes et enfants, elle se lance dans l'écriture. Vous pouvez la retrouver sur son blog (avec un aperçu de tout ce qu’elle publie, c’est étourdissant !)

Infos : publié aux éditions Eyrolles et également en format numérique.
Patron en taille réelle à l’intérieur (par contre pour la version numérique, je ne sais pas comment ça marche ! Si l’une de vous à des infos, qu’elle me le dise !).

Résumé : Voici 25 modèles originaux d'une élégance intemporelle, relevés d'une pointe de gaieté bollywoodienne. Librement inspirés des vêtements traditionnels indiens, ils sont très agréables à porter. Les photos et croquis des modèles, plans de coupe, schémas d'explication et patrons à taille réelle, déclinés du 36 au 42, vous permettront de les réaliser sans difficulté.




A première vue :

Dans un premier temps, je trouve ce livre très beau, et vraiment bien fait. Les couleurs sont superbes, il y a des motifs en filigrane sur la couverture et sur les pages de titre, des jolis motifs qui soulignent les textes importants. Je suis conquise !

A chaque modèle, l’auteure nous fait un petit texte explicatif pour nous faire l’historique du vêtement, ou à quel occasion il est mis en Inde, ou encore, lorsque c’est une « inspiration », d’où lui est elle venu. On apprend des choses sur ce pays méconnu, le tout en se faisant plaisir. Que demander de plus ?!




Photos et modèles :

J’ai adoré les modèles, les choix de tissu, les décors… C’est vitaminé, c’est original, comme on peut s’y attendre en regardant la couverture. Les photos sont prises dans une superbe maison, et en les regardant, on a l’impression de voir les photos d’une après-midi entre copines. L’ensemble donne une impression d’accessibilité tranquille.

Côté vêtements, on retrouve les traditionnels Sarouals, mais pas seulement. Il y a des pantalons, des jupes (longues et courtes), une robe sublimissime, des tuniques, des hauts
Il y a des petits hauts que je connaissais (sans les connaitre), les Choli, que j’ai portés lorsque je faisais de la danse orientale. J’ignorais d’ailleurs que c’était indien !

Alors certes, il y a certaines choses qui ne seront pas forcément portables au quotidien. Un Choli, qui s’arrête au dessus du nombril, ce n’est pas le top pour aller au bureau. Mais rien n’empêche de les rallonger un peu pour les rendre « décent ».

Autre petit défaut que je relève, qui est assez commun dans les livres de couture : les tailles ne vont que du 36 au 42. Je trouve ça très juste (et moi qui ai une poitrine de 36, et des hanches de 44, je fais comment ?! Bah, je me plains à ma mère de m’avoir mal fichu !)



Matériel et tissu :

En feuilletant le livre, je suis tombé amoureuse des tissus utilisés, et des galons indiens sublimes utilisé sur beaucoup de créations. Et là, je me suis dit que c’était bien beau, de nous allécher avec ces galons indiens à tomber, mais ce n’est pas au Eurodif du coin que je trouverai de quoi faire un top Bollywood.

Sauf que l’auteure a pensé à tout, et dans les métrages et fournitures de chaque modèle, elle précise le tissu utilisé et d’où il vient. Pour les galons indiens, idem, il y a la référence et la boutique. Elle pousse le détail pour tous ce qu’elle utilise, même les passepoils !

Et en plus, elle précise sur quelle face trouver les patrons !

Oh, et en parlant de patrons, ils sont aussi très colorés, du coup ce n’est pas un casse-tête à suivre les lignes du modèle. C’est nos yeux qui vont kiffer !!

N’est-elle pas parfaite, cette Annabel ?

Enfin, sur une des tuniques de la fin, elle utilise des tampons indiens. Déjà, j’adore cette tunique, sans les tampons. Mais EN PLUS les tampons sont une tuerie, ce sont des tampons indiens fait à la main. J’ai regardé sur le site internet où elle se fournit, ils sont beaux et pas très chers, mais j’ai un problème : je les veux tous !




Accessibilité :

Les modèles sont annotés de 1 bobine (facile), 2 bobines (moyen) à 3 bobines (difficiles). Il y a beaucoup de modèles notés en moyen, et je trouve les « faciles » vraiment trop facile pour le coup… Je pense qu’il est accessible à tous les niveaux.


On trouve également un tuto pour apprendre à porter le sari.


Partage :

Un cahier d’adresse est fourni à la fin, qui récapitule les fournisseurs et donne les adresses internet de chacun. Car oui, tout est trouvable en ligne !


La pépite de ce livre selon moi : la superbe robe Anarkali.


En conclusion :

Ce livre magnifique nous entraine dans un autre pays, aux mœurs différentes et aux couleurs chatoyantes. Les vêtements présentés ici sont inspirés par la mode indienne, avec, à chaque page, un petit texte explicatif des traditions liées au model. Les tailles sont toutefois un peu juste (36 au 42), ce qui est toutefois un défaut classique pour les livres de couture.
Dans l’ensemble, c’est une véritable mine d’idées !


Rendez-vous sur Hellocoton !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire